Je suis devenue végétarienne.

Je suis devenue végétarienne.

C’est quoi être végétarienne?

Si un jour on m’avait dit que je deviendrais végétarienne, j’aurais rigolé, moi qui adore le saucisson ou une bonne entrecôte au restaurant, oui il faut se l’avouer, c’est vraiment délicieux.

Avant de commencer une petite précision, je ne mange pas de viande, et de poisson. Je fais cette précision, car souvent on a tendance à penser qu’un végétarien mange les produits de la mer. J’ai moi-même une cousine qui depuis 20 ans se réclame végétarienne et qui mange énormément de poisson et autres produits de la mer. Pour être exact, elle est pesco-végétarienne, ce qui ne rentre pas dans les cases du régime végétarien. J’ai envie de dire « on s’en fiche » chacun fait avec ses envies et ses convictions.

Le principe premier du végétarien est donc de ne manger aucune chair animale. En Occident, nous sommes généralement ovo-lacto-végétarisme, la branche la plus courante du végétarisme, qui mange donc des œufs et des produits laitiers, à ne pas confondre avec le végétalisme qui est le fait de ne manger aucun produit issu de l’animal, donc ni œuf, produits laitiers ou miel. Voilà, pour cette précision. Pour ma part, je suis donc (pour l’instant) ovo-lacto-végétarienne 😊.

Mais pourquoi suis-je devenue végétarienne alors ?

J’ai donc pris la décision d’arrêter la viande et autre au 31 décembre 2019, pour pouvoir commencer mon nouveau défi au 1er janvier 2020. Ce qui m’a permis de passer le capte, c’est le documentaire vu sur Netflix « the game changers » (https://www.netflix.com/fr/title/81157840), qui explique très bien pourquoi notre corps est fait pour manger des végétaux est non de la viande, biens sur il y avait certaines chose que je savais déjà grâce au coach sportif Erwann Menthéour qui dans son livre que j’ai acheté il y a quelques années, « Et si on arrêtait de se mentir », nous apprend que nous sommes des êtres dotés d’intestins d’herbivores.

Ma décision a donc été motivée pour deux raisons, la première, pour que mon corps aille mieux, la seconde pour l’aspect responsable, je m’explique. L’agriculture consacrée à l’élevage représente les 2/3 des terres agricoles dans le monde, sans parler de l’émission des gaz à effet de serre des élevages bovins.

Bien sûr, je ne suis pas en train de dire que tout le monde doit arrêter de manger de la viande et des produits laitiers, justes que nous devons le faire de manière, plus responsable 😊

Cela fait donc 6 mois que je suis passée végétarienne, et bien je vais vous faire une confidence, ça me va très bien !

Je pensais que la viande me manquerait, pour l’instant ce n’est pas le cas. Honnêtement, cet été va être ma mise à l’épreuve, avec les barbecues et apéros en famille, mais je suis confiante, je vais réussir.

Le plus difficile fut bien sûr le début, le temps d’adapter ma cuisine pour avoir mon apport de protéine. Les protéines sont très présentes dans les légumineuses, les noix, le blé, le riz, le quinoa, le tofu (même si moi je n’en mange pas 😉) et bien d’autres. Mais là où j’ai de la chance, c’est que je mangeai plutôt sainement, avec très peu de produits transformés, j’ai juste ajusté quelques recettes. Si cela vous intéresse, je serais ravie de partager quelques recettes avec vous. Et j’ai fait goûter mes petits plats, et à l’unanimité les plats sans viande sont aussi bons. Mon chéri qui a fait ce changement avec moi préfère même certains plats végétariens au traditionnel. Mais pour lui, l’idée du flexitarien l’enchante bien, il n’est pas contre un peu de viande à un barbecue entre amis ou autre.

Honnêtement, après je ne peux pas vous dire si le fait d’être devenue végétarienne m’a amélioré la santé. Puisque j’ai changé énormément de choses en même temps pour savoir si c’est dû à une chose précise ou un ensemble. Ce qui est indéniable c’est la digestion, beaucoup plus rapide et moins incommodante, ainsi que d’une vitalité plus présente. Après pour mes cheveux qui depuis des années étaient très fins, je me suis rendu compte qu’ils se sont significativement renforcés sur la pousse. Ils ont même épaissi, et cela correspond, à peu près, à 6 mois de croissance. Évidemment, je ne peux pas vous garantir que ce soit lié qu’à cela, puisque j’ai changé toute ma routine cheveux, que je vous décrirais dans un prochain article.

J’espère que ce témoignage vous a plus, je voulais vraiment aborder avec vous ce sujet pour vous faire comprendre, pourquoi ce changement dans mon alimentation. Je vous ferais un point dans 6 mois pour voir où j’en suis.

À bientôt.